L’anaRlyste

 

L’anaRlyste [1]

mardi 7 juin 2022

Pensée après coup

Au fond, en politique, jamplus est contre tout ce qui est pour, et pour tout ce qui est contre. C’est un anaRliste !

Autre pensée après coup

jamplus croyait que ses références majeures en politique, c’était rien que du beau linge. En français, à part Lacan : Corneille et Molière ; Montesquieu et Voltaire ; Joseph de Maistre, Stendhal et Baudelaire ; Valéry et Sollers. Eh bien, tout compte fait, il se demande si ce n’est pas surtout : Rabelais, « le rire est le propre de l’homme » ; Dada, foutraque, liberté absolue et instants de voir ; Pierre Dac, dit le roi des loufoques (à part ça, suicidaire) ; et Francis Blanche, l’as du canular.

Pourquoi ai-je oublié Pascal ? J’ai trouvé ! Car j’ai aussi oublié Mauriac (Bloc-Notes). Je me suis alors lancé à l’improviste dans une rédaction dont j’ai déjà 5 tweets. De peur qu’ils ne s’effacent, je les publie à la suite avant de continuer.

Après coup de l’après coup

J’oubliais (pourquoi ?) Pascal. Provinciales et Pensées.

Un mensch – Pierre Dac

J’ai écrit ça de chic, sans y penser. Il me revient que la formule était la devise du journal de Pierre Dac. Humoriste de génie et grand résistant. Une des voix de Radio Londres, « Les Français parlent aux Français ». NB : ANARLYSTE, avec y.

Jacques-Alain Miller

 _________________

[1] Texte établi par Katty Langelez-Stevens, non relu par J.-A. Miller et publié avec son aimable autorisation.