Symptômes et délires du monde

Événements, Hebdo Blog 38

Les ondes de la diffusion

image_pdfimage_print

La préparation des prochaines Journées de l’École de la Cause freudienne est en pleine effervescence partout en France. Les ACF se mobilisent pour toucher un public large, nouveau et nombreux. La diffusion se déploie dans un mouvement à plusieurs détentes dont les actions sont multiples. À la fois elle se veut étendue et globale – il s’agit d’occuper le terrain, de couvrir le mieux possible le territoire – mais elle n’opère qu’en nouant des rencontres, dans des échanges au un par un et non anonymes. Enquêtes et liaisons sont les deux signifiants proposés par Christiane Alberti pour orienter ce travail de diffusion. Les rencontres qui en découlent témoignent que la psychanalyse touche, intéresse, surprend, car l’orientation lacanienne, en phase avec l’époque, propose une lecture de ce qui déroute.

Des soirées-débats au cinéma, des conférences, des conversations autour d’un livre, des rencontres avec des artistes ont lieu dans tout le pays et en Belgique. Les rencontres publiques, inaugurées cette année dans les ACF pour préparer les Journées, invitent aussi au dialogue avec les professionnels travaillant en institution. Des psychanalystes conversent avec ces intervenants à partir de leur pratique, leurs questions, leurs impasses et s’orientent du réel en jeu pour un sujet en faisant résonner dans un débat le thème des prochaines Journées. « Faire couple avec l’institution à Toulouse, Fêtes et défaites du couple à Nantes, Le couple, la sexualité et l’institution à Bordeaux, Quand « faire couple » devient addiction, quel sevrage ? à Gap et bien d’autres évènements à venir encore sur ces thèmes mis au travail lors de ces rencontres publiques touchant un public renouvelé et nombreux.

Sur la toile, le site fairecouple.fr rayonne : des psychanalystes dialoguent avec des personnalités de champs divers et se laissent enseigner par les discours de l’époque. Ces interviews, ces confidences, ces articles, ces vidéos circulent aussi sur les réseaux sociaux et leur diffusion se propage à grande vitesse, ces témoignages produisant des effets de transmission. La rubrique Sur le terrain explore comment les professionnels des institutions sont touchés par le thème des Journées, se faisant ainsi partenaire de la diffusion de proximité. Cet axe est également un volet très important : des correspondants se déplacent sur les territoires des ACF pour distribuer les affiches et flyers et présenter l’argument des Journées dans des institutions, des tribunaux, des associations, dans des cinémas, des librairies, des théâtres, etc., partout où la question du couple intéresse la pratique. Les Journées et leur thème sont très bien accueillis et les surprises sont au rendez-vous lors de ces initiatives. Cette petite communauté en ébullition partage ses expériences, ses trouvailles, ses inventions dans une newsletter hebdomadaire et interne intitulée LINK 45. Ainsi la diffusion se fait joyeuse, légère, spontanée et le désir se propage au fil de ces rencontres. Une attention spéciale est donnée à l’activation des réseaux professionnels dont chacun dispose à partir du moment où il a des fonctions en institution ou à l’université. Parler des Journées autour de soi, faire suivre certains articles publiés sur le site à ses collègues, à ses amis, utiliser les réseaux sous toutes leurs formes est le tempo de la diffusion. Le désir, l’humour, l’audace sont au rendez-vous pour faire parler des Journées 45 dans toute la France. Le site, les rencontres publiques et les contacts de proximité tissent cette toile où les ondes de la diffusion se propagent. Celle-ci est donc une véritable expérience, une aventure dont on tire des conséquences, une action dont on mesure l’enjeu politique.

Recommended