Symptômes et délires du monde

Édito, Hebdo Blog 01

Éditorial du 22 septembre 2014

image_pdfimage_print

La Lettre mensuelle est devenue Blog : L’Hebdo-Blog. Nous avions mis l’accent, dans la LM, sur sa cause, double : lieu privilégié pour l’adresse de textes produits par les membres de l’ECF, l’ACF, par les intervenants des CPCT, et lien avec les auteurs. Cet enjeu se maintiendra avec l’Hebdo-Blog. Réactivité, Rapidité et Rigueur seront nos trois R de croisière.

Nous poursuivrons la publication de textes de fond et continuerons à solliciter les auteurs et à travailler étroitement avec eux. Sans plus attendre, L’Hebdo-Blog attire votre attention sur un texte, inédit, de François Ansermet : Same Sex Procreation. Ce texte rend compte des recherches les plus récentes sur la fabrication de gamètes à partir de cellules souches. Que deux individus de même sexe conçoivent ensemble un enfant n’est désormais plus un projet… inconcevable… mais concevoir, un jour, sans le recours à la médecine ne sera-t-il pas considéré comme à haut risque ? Lisez ce texte, en lien étroit avec le thème des 44es Journées de l’École de la Cause freudienne qui nous orientent en cette rentrée.

Nous avons voulu que L’Hebdo-Blog soit un outil de travail pour notre communauté. L’archivage sera possible, ainsi que la recherche d’articles à l’aide de mots-clefs, que les auteurs voudront bien nous communiquer.

La rentrée est riche ! Préparation des 44es Journées sur l’Être mère qu’ici vous lirez très vite, grâce à ce texte saisissant d’Hélène Bonnaud ; et ce 13 septembre, le CPCT de Paris vient d’inviter le CPCT de Bruxelles sur le thème « Ce qui opère ». Notre Blog s’en est fait l’écho en sollicitant deux textes, dès avant l’été.

Un mot, encore.

Vous avez pu lire, le 5 septembre dernier, l’Édition Spéciale du Journal Être Mère, « Israël, été 2014 ». Merci à Patricia Bosquin-Caroz et Gil Caroz : pendant l’été, alors que nous apprenions chaque jour le conflit israélo-palestinien si vif, comment parvenir à être un peu moins démunis ? Que pouvait la psychanalyse à ce drame ? Alors qu’en notre champ, présidents de l’AMP, de l’ECF et de la NLS apportaient leurs soutiens aux collègues intervenant dans ces zones à risques, alors que seul le silence tonnait bruyamment en nous pour penser la guerre, deux psychanalystes s’adressent à nous. Ils ne nous livrent pas un vécu, ni même leurs mots, mais transmettent ceux de l’autre. Une chorégraphe, un poète, une chanteuse, un écrivain, …artistes israéliens d’origine juive et palestiniens. Ces entretiens secouent nos points d’orgue dissonants. Nous y lisons des parlêtres quand nous n’entendions que des victimes. P. Bosquin-Caroz et G. Caroz nous déroutent, quittent la grand-route pour aller prêter l’oreille à ce qui, sur cette terre en guerre, peut se dire de « l’être-mère ». Retrouvez ce numéro exceptionnel du Blog des 44es Journées qui nous rappelle que « le réel à quoi l’analyse s’affronte est un homme qu’il faut laisser parler », comme put le dire J. Lacan dans son Discours de Rome , à la page 137 des Autres écrits.

Recommended