C'est l'été avec l'HB, aux côtés de M.-H. Brousse, P. Lacadée et le dernier numéro de La cause du Désir​

Hebdo Blog 83, Orientation

Des lieux d’accueil pour le petit enfant

image_pdfimage_print

La disparition de Bernard This est l’occasion de rappeler – et peut-être pour certains d’apprendre – la place essentielle qu’il a eu dans l’accueil du bébé, du petit enfant. Pionnier de la rénovation de cet accueil, au cours des années 1960, il a été jusqu’à récemment un acteur majeur de la transformation des pratiques et des dispositifs – notamment à travers ses nombreux ouvrages.

C’est en tant que psychanalyste, faisant tenir ensemble, nouant, intension et extension qu’il est intervenu dans ce champ. Il a su y transmettre en acte pour des générations de professionnels et de bénévoles ce que le discours analytique a mis au jour et a introduit de nouveau dans la civilisation.

Il avait rendu compte de sa participation à la création de la Maison Verte, avec Françoise Dolto, dans un ouvrage qui fait référence La maison verte, créer des lieux d’accueil (Belin, Paris, 2007). Ce lieu célèbre situé à Paris a essaimé dans toute la France, où l’on compte maintenant des centaines de lieux d’accueil enfants parents, et au-delà dans l’espace francophone. Cet ouvrage présente de façon vivante, soutenue par l’énonciation si singulière qui était la sienne, le mouvement qui a conduit à la fondation de la Maison Verte, mais aussi sa naissance, et ses premières années de vie. Ces lieux sont encore aujourd’hui des espaces à l’abri de l’évaluation qui sévit par ailleurs dans les champs de la petite enfance et de l’accompagnement à la « parentalité » où les TCC fleurissent. Dans ces lieux d’accueil enfants parents la psychanalyse a une place centrale, et l’action de Bernard This y est pour beaucoup.

Au cœur de l’engagement de Bernard This, dans cette expérience, il y a la fonction de la parole dans le champ du langage comme ce qui donne naissance au sujet, servi par cette attention qui le caractérisait, toujours précise et jamais précieuse, à la langue, aux mots, au signifiant. Il y a aussi la place centrale faite à la jouissance, à la satisfaction, à la joie que nous pouvons trouver dans ce qui fait notre travail.

Son engagement dans l’extension de la psychanalyse l’a amené à être attentif et à soutenir d’autres initiatives concernant l’enfant. De son dernier ouvrage mentionnons : la pétition et le mouvement « Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans » contre l’expertise de l’Inserm sur le « trouble des conduites », le centre Kirikou dans le 19° arrondissement de Paris et enfin les CPCT qu’il voyait s’inscrire dans cette ouverture de la psychanalyse d’orientation lacanienne, en prise avec son temps, vers la cité.

 

Recommended